Malheureusement, votre configuration de navigation actuelle ne vous permet pas de naviguer dans de bonnes conditions.
Vous ne pourrez pas profiter de toutes les fonctionnalités de notre site ni accéder à votre espace client.

Début de la page
Crédit Agricole - Banque et assurances Vous êtes un particulier  Trouver une agence

Crédits, livrets d’épargne, assurances…, attention aux sites douteux

17/12/2021 - 2 min de lecture

Rubrique : Crédit

Thématiques de l'article #Argent #Sécurité

tout un mag pour vous

Crédits, livrets d’épargne, assurances…, attention aux sites douteux

Afin de lutter contre les escroqueries sur des sites internet proposant des produits et services financiers, une liste noire recense ceux jugés frauduleux ou simplement douteux.

Les sites qui proposent des crédits et livrets d’épargne, des investissements divers et variés (diamants, vins, crypto-actifs…, à des taux souvent « trop » attractifs, des services de paiement en ligne ou des contrats d’assurance aux conditions « trop » avantageuses, doivent tous être agréés pour exercer leur activité. Or, ce n’est pas toujours le cas. L'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) et l’Autorité des marchés financiers (AMF) surveillent régulièrement ce secteur et elles mettent à jour régulièrement sur le site Assurance, banque, épargne, Info service (Abe-infoservice.fr) leur liste noire des sites ou entités non autorisés à vendre de tels services. Ainsi près de 400 nouveaux sites viennent d’être épinglés.

Elles identifient également des sites ou entités usurpant l’identité de professionnels dûment autorisés et publient des alertes à destination du public.

LES PRÉCAUTIONS D’USAGE

Attention ces listes ne sont pas exhaustives, les escrocs réapparaissant sous de nouvelles dénominations, leurs sites évoluent très rapidement, des nouveaux acteurs font surface… Si le nom d’une entité ou d’un site ne figure pas sur les listes, cela ne signifie pas pour autant qu’il est autorisé à proposer des produits ou services bancaires, des contrats d’assurances ou des produits financiers en France. Pour se protéger des offres frauduleuses, on doit systématiquement vérifier que son interlocuteur peut proposer des produits bancaires ou des assurances en consultant : le Registre des agents financiers (Regafi) ; le Registre des organismes d'assurance (Refassu) ; le site de l'Orias (organisme chargé de tenir le registre des intermédiaires en assurance, en banque ou en financement participatif).

Si la société ou la personne qui sollicite n'est mentionnée sur aucun de ces registres, il ne faut pas répondre à sa proposition.

BON À SAVOIR

371, c’est le nombre de nouveaux sites frauduleux à fuir, ajoutés en novembre 2021 à la liste noire des sites non habilités à proposer des produits et services financiers.

© Chantal Masson – Uni-médias – Décembre 2021
Article à caractère informatif et publicitaire.

Liste de liens thématiques naviguez avec la touche de votre synthèse vocale #Argent #Sécurité #Article

TOUT UN MAG POUR VOUS